Leçon 2 du défi apprendre l’italien en – de 20h : les membres de la famille

Leçon 2 du défi apprendre l’italien en – de 20h : les membres de la famille

Ci-dessus : le podcast des phrases que vous apprendrez dans cette leçon prononcée par des Italiens. Cliquez sur lecture pour l’écouter au moment venu en cliquant sur “play in a new window” pour pouvoir l’écouter facilement dans une nouvelle fenêtre. Aujourd’hui nous verrons les membres de la famille.

 

Phrase résumée de cette deuxième leçon :

Qu’allons-nous apprendre aujourd’hui ? 🙂

Français :

père, mère, soeur, grand-père, frère, grand-mère, fille, fils, oncle, tante, cousin, nombre : 1 à 10

Italiano :

padre, madre, sorella, nonno, fratello, nonna, figlia, figlio, zio, zia, cugino, numero : uno a dieci

 

Bienvenue dans cette deuxième leçon :

Les membres de la famille et quelques chiffres

 

La méthode utilisée est tirée du livre ci-dessous : “15 minutes d’italien. Apprenez en seulement 12 semaines.”  Le déroulé de chacune des étapes d’un cours a été détaillé dans la première leçon. Si vous souhaitez savoir comment chaque leçon s’articule, je vous invite à consulter l’article dédié, cliquez ici pour cela.

Petit rappel, les mots entre parenthèses correspondent à la prononciation italienne. Par exemple (lah sorellah) pour le mot italien la sorella : la sœur

Comme votre temps est précieux, nous verrons chacune des leçons en 4 à 6 étapes minutées de 1 à 5 minutes chacune.

L’objectif est d’apprendre la leçon du jour en moins de 15 minutes.

Afin de comprendre comment nous allons apprendre l’italien en moins de 20 heures, je vous invite à lire l’article introductif de ce défi fou. Cliquez ici pour y accéder.

Vous êtes prêt à commencer ? Allons s’y.

La famille a une place particulièrement importante dans la culture italienne. Dans cette deuxième leçon, nous allons voir le nom de chacun des membres 🙂

En italien, les mots sont précédés comme en français de le et la en fonction de leur genre. Aussi, vous verrez lo (parfois) ou il devant les noms masculins et la devant les noms féminins. Lorsque le mot commence par une voyelle, on utilise l’article l’ .

1. Petit échauffement (1 minute)

Dans la première leçon, nous avons vu ensemble comme dire bonjour, se présenter et dire au revoir.

Le petit échauffement du jour consiste à dire en italien :

  • “Bonjour” et “Au revoir”
  • “Je m’appelle…”
  • “Monsieur” et “Madame”

Vous avez terminé ? 🙂

Pour vérifier vos réponses, cliquez ici afin d’accéder à la leçon 1 : bonjour.

 

 

2. Mots à retenir sur les membres de la famille et quelques chiffres (8 minutes)

Les membres de la famille

Regardez ces mots et prononcez-les à haute voix. Puis, cachez les mots italiens et essayez de les redire à haute voix sans les regarder. Vérifiez vos réponses et répétez au besoin. Enfin pratiquez les phrases en bas de cette section sur les membres de la famille.

grands-parents

la sorella (lah sorellah) : la soeur

il nonno (eel nonnoh) : le grand-père

il padre (eel padray) : le père

il fratello (eel fratelloh) : le frère

la nonna (lah nonnah) : la grand-mère

la figlia (lah feelyah) : la fille

la madre (lah madray) : la mère

il figlio (eel feelyoh) : le fils

lo zio (loh tzeeoh) : l’oncle

la zia (lah tzeeah) : la tante

il cugino/la cugina (eel koojeenoh/lah koojeenah) : le cousin/la cousine

i suoceri ( ee swocheree) : les beaux-parents

petite famille

Phrases à pratiquer :

Ho quattro figli (oh kwattroh feelyee) : J’ai 4 enfants.

Abbiamo due figlie. (abbeeahmoh dooay feelyeeay) : Nous avons 2 filles.

Ho una sorella/ (oh oonah sorellah) : J’ai une sœur.

Ho due fratelli. (oh dooay fratelle) : J’ai 2 frères.

 

Les dix premiers chiffres

Mémorisez ces mots puis cachez les mots italiens pour vous tester. Pour s’accorder avec le genre féminin ou masculin d’un mot, on utilise respectivement una ou un. Par exemple, un fratello (un frère, masculin) et una sorella (une soeur, féminin).

Par ailleurs, un devient uno devant Z, S+consonne. Par exemple, uno zio ou uno sport.

De plus, una se transforme en un’ si suivit d’une voyelle. Par exemple, un’amica.

Pour les formes plurielles :

  • la forme féminine italienne change de -a en -e . Par exemple : figlia/figlie
  • la forme masculine italienne change de -o ou -e en -i. Par exemple : fratello/fratelli
  • le ou la change également : pour décrire un pluriel féminin on utilise : le et pour décrire un pluriel masculin on utilise i ou gli.

Passons désormais aux nombres de 1 à 10 🙂

chiffres

uno (oonoh) : 1

due (dooay) : 2

tre (tray) : 3

quattro (kwattroh) : 4

cinque (cheenkway) : 5

sei (say) : 6

sette (settay) : 7

otto (ottoh) : 8

nove (novay) : 9

dieci (deeaychee) : 10

 

3. Petits trucs et astuces culturelles (1 minute)

En italien, le mot nipote a 4 sens différents : neveu, nièce, petit-fils et petite-fille.

Pour les formes masculines, on utilise il nipote : neveu ou petit-fils.

Pour les formes féminines, on utilise la nipote : nièce ou petite-fille.

petit-fils

 

BRAVO

Vous êtes arrivé à la fin de cette leçon 🙂

Comme petit cadeau j’aimerais que l’on applique directement ce qu’on a appris aujourd’hui. Je vous propose de cliquer sur la vidéo ci-dessous qui est un extrait d’un célèbre film de Federico Fellini : la dolce vita. Essayez de retrouver dans la phrase dite par Marcello certains des mots que nous avons vus dans cette leçon.


Avez-vous trouvé les mots ?

Si oui 🙂 inscrivez-les en commentaires de cet article.

Je suis curieuse de savoir ce que vous avez trouvé 😀

 

Pour aller plus loin et vous motiver pour votre prochain voyage en Italie, n’hésitez pas à consulter le site du routard spécial Italie. icone Cliquez ici pour y accéder.

 

 

Partager l'article
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Alicia

    Bonjour, j ai reconnu avec la leçon du jour, juste la madre, la sorella 🙂

    1. Sandrine Isenbart

      Bravo Alicia !
      De cette leçon en effet Marcello utilise la madre et la sorella 🙂
      C’est une telle déclaration d’amour ce qu’il dit 😉
      Son discours est :
      “Tu sei tutto, Sylvia! Ma lo sai che sei tutto, eh? You are everything, everything! Tu sei la prima donna del primo giorno della creazione. Sei la madre, la sorella, l’amante, l’amica, l’angelo, il diavolo, la terra, la casa… ah, ecco cosa sei, la casa!”
      En d’autres termes :
      “Tu es tout, Sylvia! Mais le sais-tu que tu es tout ? Tu es tout, tout! Tu es la première femme du premier jour de la création. Tu es la mère, la soeur, l’amante, l’amie, l’ange, le diable, la terre, la maison… ah, voilà ce que tu es, la maison!”
      Ah ces Italiens sont doués pour parler aux femmes. Pas vrai ?

Laisser un commentaire