L’accent français en italien : comment ne plus en faire toute une montagne

L’accent français en italien : comment ne plus en faire toute une montagne

Dans le podcast d’aujourd’hui nous accueillons Aurélie, Française expatriée en Italie depuis 7 ans. Elle partage avec nous son expérience et son sentiment à propos de l’importance de l’accent français dans ses conversations quotidiennes avec les natifs.

Pour écouter la version podcast, clique sur play ci-dessus.

Si tu préfères la lecture, je t’invite à voir le résumé de l’interview ci-dessous.

apprendre

Interview d’Aurélie: L’accent français en italien

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Aurélie qui vient nous parler de son expérience. Aurélie est une Française expatriée à l’étranger depuis 8 ans en tout. Elle a passé un an en Italie, puis 1 an en Inde et est retournée en Italie pour suivre son compagnon. Cela fait à présent 6 ans qu’elle vit et travaille à Turin dans le nord de l’Italie.

Aurélie s’est rapidement adaptée à son nouveau pays d’accueil. Bien qu’elle partait de zéro en italien quand elle a emménagé en Italie, il ne lui a pas fallu très longtemps pour se sentir à l’aise dans la langue. Elle a d’abord commencé son apprentissage en consultant des sites web avec exercices de grammaire et liste de vocabulaire. Puis arrivée en Italie, elle a pris des cours avec une prof d’italien. Elle n’était cependant pas des plus satisfaites par ces formats car les cours en groupe n’offrent pas une grande flexibilité pour cette jeune maman. Aurélie nous confie que c’est réellement grâce au fait d’être entouré d’italien tous les jours que son niveau s’est considérablement amélioré. En 2-3 mois, elle se sentait à l’aise pour s’exprimer dans une conversation de la vie de tous les jours et en 6 mois pour les conversations au travail. Elle ne le savait pas mais utilisait la méthode naturelle basée sur l’écoute de natifs au quotidien.

Mais qu’en est-il de l’accent français alors?

Selon Aurélie, l’accent français est plus une opportunité qu’un point négatif. Les Italiens sont des gens très chaleureux qui lorsqu’ils entendent un accent français sautent sur l’occasion pour demander d’où est la personne et s’intéressent à elle. Par ailleurs, les natifs ne sont pas vraiment gênés dans la compréhension orale lorsqu’ils échangent avec des francophones en italien. Comme ils ont le plus haut niveau possible dans la langue utilisée, les Italiens s’adaptent facilement à leurs interlocuteurs.

Selon Aurélie, l’accent français et notre peur de ne pas être compris ne sont pas fondés dans les faits car les Italiens se mettent à notre niveau et nous aident en italien. Il existe en fait très peu de natifs qui vont être déplaisants. Au contraire, ils sont heureux de voir les efforts que nous faisons pour échanger dans leur langue et prennent à coeur de nous aider en se montrant patient.

De plus d’après Aurélie l’accent français est très apprécié par les Italiens qui le trouvent charmant. À vrai dire on les comprend car si l’on réfléchit dans le sens inverse, un étranger qui parle français avec un accent ça ne laisse pas indifférent. Pas vrai? Aurélie nous a confié qu’elle adore l’accent des Canadiens québécois par exemple. Pour ma part, j’avoue avoir un faible pour l’accent des Italiens qui parlent en français.

Et de ton côté, qu’en est-il? Quel accent te fait fondre? Après cette interview, quel est ton avis sur l’accent français en italien? Pour ma part, j’ai reconsidéré mon point de vue et je vais laisser chanter le mien. Après tout, l’accent fait partie de l’identité d’une personne pour le meilleur et pour le pire.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 5 commentaires

  1. Audrey Millard

    Très belle interview merci

    1. Sandrine Isenbart

      Merci! J’espère qu’elle t’a rassuré sur le peu d’impact de l’accent français en italien ☺️

  2. Emeline

    Bonjour Sandrine,
    Merci pour cette Interview, c’est très rassurant que ce soit pour l’apprentissage ou pour la perception de notre accent pour les italiens!
    Emy

    1. Sandrine Isenbart

      En effet l’accent français est plus un moyen pour les italiens de connecter avec nous qu’une façon de nous regarder de hauts.

      1. Esther

        Bonjour, Sandrine Isenbert merci de partager cette expérience avec nous de l’apprentissage de la langue italienne, en effet la dame c’est immergé dans la langue vivant en Italie avec son conjoint elle a fait des cours, et au quotidien c’est devenu 1+ 1=2. Merci pour cet expérience partagée j’ai beaucoup appris.😊

Laisser un commentaire