Les 4 danses folkloriques italiennes à découvrir par région

Les 4 danses folkloriques italiennes à découvrir par région

La culture italienne offre des trésors de découvertes plus incroyables les unes que les autres. Aussi aujourd’hui je te propose de découvrir quelque chose dont on parle assez peu : les danses folkloriques italiennes. Du Nord au Sud en passant par les îles italiennes, nous verrons 4 types de danses pour te distraire en attendant d’aller en Italie et quand tu y seras bien sûr.

Pour continuer sur cette note culturelle, je te propose aussi de voir les 10 choses à ne pas faire en Italie pour ne pas choquer. Si ça t’intéresse, clique ici.

En Résumé nous voyons ensemble :

  • Le Ballu Tundu : Découverte en 1805, c’est l’une des danses folkloriques italiennes qui est originaire de Sardaigne. Cette danse comprend essentiellement des “sauts et des mouvements de pieds “. En outre, cette forme de danse folklorique est accompagnée par  les Launeddas, et l’accordéon.
  • La tarentelle : ou plutôt les tarentelles :La tarentelle est un type de danse des régions du sud de l’Italie. Elle était à l’origine associée au phénomène du tarentisme, une forme de comportement hystérique qui provoquait des crises semblables à celles d’une attaque de grand mal. Les gens croyaient que c’était la morsure d’une grande araignée, la tarentule, qui en était la cause. La danse a été créée pour imiter les crises et les mouvements des victimes, qui, pensait-on, parvenaient à se libérer du venin en dansant. Avec quelques variations et peu de différences dans les costumes, la tarentelle est dansée dans plusieurs régions d’Italie avec de la musique locale chantée dans chaque région ou ville. En fait, il existe plusieurs types de tarentelle : la tarantella napoletana, la tarantella calabrese, la tarantella siciliana, la tarantella pugliese sont les plus célèbres.
    Ce type de danse folklorique est très répandu dans presque tout le sud de l’Italie.La plupart des tarentelles sont généralement dansées en couple, pas nécessairement entre hommes et femmes, ou en groupe de quatre personnes et plus. Dans certaines régions, les danseurs utilisent des castagnettes lors de leurs représentations.

    Pour les instruments de musique utilisés pour accompagner la danse on retrouve : tambour, cornemuse, accordéon, violon, mandoline, trompette ne sont que quelques-uns de ceux qui sont le plus souvent choisis.

  • La Monferrina :Originaire du Piedmont dans le nord de l’Italie, la Monferrina est une danse de “couple”. Les danseurs joignent généralement les deux mains et plient les genoux pendant la danse. De plus, cette danse folklorique est appelée “Monferrina Di Friuli” dans la province de Bologne, et “Monferrina Mudnaisa” dans la province de Modène.
  • La Pizzica :Exécutée essentiellement par des “couples”, la Pizzica est une danse originaire de la région de Salento dans le sud de l’Italie. Elle peut être exécutée par des “couples du même sexe ou de sexe opposé”. De plus, cette danse a été développée principalement par les femmes comme moyen d’exprimer leur désir de se libérer des normes établies par une société italienne patriarcale plutôt conservatrice. Libérée… délivrée…

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    47
    Partages
  • 47
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire