Les 5 tactiques ultimes pour parler italien comme un Italien

Les 5 tactiques ultimes pour parler italien comme un Italien

Tu veux toi aussi parler italien comme un natif ? Ah comme je te comprends! C’est mon rêve à moi également, j’avoue.

Tu tombes bien donc car je vais te révèler dans cet article les 5 tactiques que j’utilise personnellement et qui m’aident ÉNORMÉMENT au quotidien pour poursuivre mon rêve : parler italien comme une VRAIE ITALIENNE.

Je te passe les détails sur le long et pénible parcours qui nous attend toi comme moi car seul le chemin compte. Pas vrai?

Alors pour t’aider dans ton chemin, voici les 5 tactiques ultimes à faire tous les jours.

1.  Écoute 20 minutes d’audio par jour

Lorsque l’on apprend une langue à l’âge adulte, on repasse par tous les stades que l’on a déjà vécus enfant dans notre langue maternelle. Or si le processus d’apprentissage va à différentes vitesses à l’âge adulte, les étapes restent les mêmes. La première est l’écoute.

Au début tu ne vas pas comprendre grand-chose car tu démarres à zéro. Cependant, c’est le processus plus que la finalité qui est stimulante. N’as-tu jamais ressenti une certaine fierté lorsque tu comprends un ou l’autre mot dans une longue phrase?

J’applique cette méthode depuis de nombreux mois et j’ai personnellement remarqué un bon dans ma compréhension et donc dans ma faculté de parler l’italien. Tout commence par engranger le vocabulaire avant de l’utiliser. L’écoute est un excellent moyen.

Aussi je te conseille d’écouter des podcasts de natifs italiens pour te “faire” l’oreille. Si tu te sens perdu, je te conseille les podcasts de “italiano automatico” et celui-ci “Learn italian with Lucrezia“. Je les ai moi-même testés et j’en suis vraiment contente. Je te conseille cependant de ne pas écouter trop de voix italiennes différentes. En effet en Italien, chaque région a son identité propre avec son accent et son dialecte. Aussi, si tu écoutes de très nombreuses voix, tu prends le risque d’entendre plus de dialectes (sicilien, napolitain et j’en passe … ) ou de ne pas bien comprendre certains mots dus à l’accent qui diffère du Nord au Sud.

parler italien en écoutant un podcast

De plus, je te conseille d’associer l’écoute de ton podcast avec une activité routinière. Par exemple, en allant au travail ou en faisant ton sport. Pour ma part, j’écoute mon podcast le soir quand je suis dans la salle de bain sous la douche. Le fait d’avoir cette routine t’aidera à maintenir le rythme de l’écoute. Si tu manques un jour tu te diras : “Mince, j’ai pas oublié de faire quelque chose aujourd’hui?”

Une autre chose qui est importante est que tu dois choisir ton podcast avec soin. Le niveau de difficulté doit être légèrement au-dessus de ton niveau d’italien. Pourquoi? Car si c’est trop facile tu vas t’endormir sur ton podcast et ça ne servira à rien et si c’est trop difficile tu risques de décrocher et ne rien apprendre non plus…

Mais alors si tu débutes l’italien de zéro comment tu fais ?

Pour t’aider voici une petite liste des podcasts que je te conseille en fonction de ton niveau. À noter, tous les podcasts ci-dessous sont téléchargeables sur les majeures plateformes de podcasts. Pour n’influencer personne, j’ai mis tous les liens vers différentes plateformes (Apple podcast, Google podcast, Spotify, Soundcloud…) :

PREMIER TRUC : J’écoute un podcast italien pendant 20 minutes tous les jours. Check!

Hidden Content

 

Merci d’avoir débloqué l’article.

N’oublie pas de vérifier dans 5 minutes tes e-mails pour accéder à ton guide de conversation offert.

2. Parler italien avec… toi-même

Celui-là va te paraître bizarre je sais. AU début j’ai eu beaucoup de mal aussi à passer le cap. Je me disais : “Mais c’est ridicule de se parler à soi-même ainsi.” Et puis je me suis dit que ces pensées négatives n’étaient sans doute que de bonnes excuses que mon cerveau créait pour que je me cantonne dans ma procrastination et ne bouge pas le petit doigt en italien.

À ça par exemple! Tu ne m’auras pas traîtresse de procrastination.

J’ai donc commencé à parler italien ainsi toute seule comme une grande.

Attention !! Il y a quelque chose que tu dois savoir : avant de vouloir parler, tu DOIS choisir un sujet. Rien ne sert de parler pour parler si tu ne dis que “Je m’appelle Pierre, Paul ou Jacques. J’habite à Bouzonville et tous les dimanches je fais des gâteaux avec ma mère-grand…” Toi aussi tu sens l’enthousiasme d’apprendre l’italien qui prend ses jambes à son cou?

Pour surtout ne pas tomber là-dedans, choisis un sujet sympa et utile à chaque fois. Pourquoi ne pas faire une petite liste pour t’aider?

Par exemple :

  • Lundi: Décrire comment s’est passé ta journée.
  • Mardi: Demander des renseignements sur un plat alors que tu es dans un restaurant imaginaire. Un peu de fantaisie de fait pas de mal à l’apprentissage n’est-ce pas?
  • Mercredi: Imaginez que tu es au supermarché et faire tes courses en compagnie d’un ami ou de ta compagne.
  • Jeudi: Tu es en RDV galant et cherches à connaître davantage ton date italien. Pose des questions sur lui ou elle en italien et imagine la situation. Cela ne peut amener que tu piquant.
  • Vendredi: Tu es au bureau avec des collègues italiens et discutes d’un problème que tu rencontres.
  • Samedi: Tu parles de tes prochaines vacances.
  • Dimanche: Tu décris un de tes rêves d’enfant.

rêve d'enfant

Enfin tu vois l’idée!

Attention !! Si tu te trouves à court de mots pour parler italien du dit sujet, voici le secret : Google est ton ami. Aussi si tu ne trouves pas l’un ou l’autre des mots dont tu as besoin, n’hésite pas à le chercher sur le net.

SECOND TRUC : PARLER ITALIEN AVEC SOI-MÊME. CHECK!

3. Parler italien en lisant un de l’italien à haute voix tous les jours

Comme pour le point numéro 1 : écouter de l’italien, lire de l’italien est terriblement important pour enrichir ton vocabulaire. Voilà quelque chose que je fais également le soir dans mon lit avant de dormir: je prends mon smartphone et je lis un article en italien à haute voix. Pourquoi ?

Deux raisons essentiellement :

  1. En lisant de l’italien, j’enrichis mon vocabulaire et ma compréhension de la langue italienne.
  2. En le faisant à haute voix, j’entraine les muscles de ma bouche à faire les mouvements nécessaires pour parler italien. Et oui, à chaque langue la bouche modifie légèrement le positionnement de chaque élément pour créer le son adéquat.

Aussi, prends un livre ou un article de blog écrit par un natif italien et lis-le à haute voix. Tu m’en diras des nouvelles!

lire de l'italien

4. Parler italien : écrire un court message tous les jours

L’écriture est un vélo pour l’esprit à ce qu’on dit ! Or pour que tu puisses parler italien il faut que ton vélo mental fonctionne bien et vite, n’est-ce pas?

Un exercice que je trouve très sympa est écrire en italien. En effet, l’écriture est un moyen de communication qui ne requiert pas une vitesse d’exécution aussi importante que la parole. En effet pour écrire nous sommes limités par le mouvement de nos doigts sur le clavier ou de la pointe du stylo sur le papier. C’est un e bonne chose car cela donne le temps à notre esprit de pouvoir construire les phrases en italien.

Voici donc ce que tu peux faire tous les jours : prends 3 minutes pour écrire un petit message en italien à un ami italien, dans un forum pour apprenant, dans un groupe Facebook dédié à l’apprentissage de l’italien ou encore en dessous d’une vidéo YouTube.

Les mots viendront de plus en plus facilement, je te le garantis! Mieux tu écriras et plus facile tu auras à parler italien.

Essaye!

écrire en italien

5. Faire la liste de tes tâches quotidiennes en italien

Dernière chose à faire pour t’aider à parler italien de mieux en mieux : faire la liste des choses que tu dois accomplir dans la journée. Non seulement tu gagneras en productivité (si tu ne le fais pas déjà) mais en plus comme pour le petit message italien quotidien que tu feras la liste te donnera une autre relation à l’écrit en italien.

Alors n’hésite pas comme pour les points ci-dessus à demander à Google si tu ne connais pas l’un ou l’autre des termes.

Le truc magique ici est que certaines tâches sont quotidiennes et donc tu maîtriseras rapidement les termes associés à ces activités.

Alors papier – crayon et …. c’est parti !

bloc note

Voilà tes 5 tactiques ultimes pour parler italien facilement. Je ne vais pas te mentir, ça prend du temps et demande de la disciple mais si tu fais de ton apprentissage de l’italien une priorité alors tu trouveras le moyen. La vie cependant fait que nos priorités changent et sache que tu pourras toujours y revenir quand la vie te le permettra.

Si tu es prêt/prête et veux commencer avec ta première leçon d’italien, alors clique ici et je t’accompagne en vidéo et podcast pour dire bonjour et survivre à ta première discussion en italien.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    53
    Partages
  • 53
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire