Un niveau d’italien renforcé en 5 petits pas quotidiens

Un niveau d’italien renforcé en 5 petits pas quotidiens

Quand j’ai débuté l’apprentissage de l’italien, je me suis sentie comme si j’étais à IKEA le 1er jour des soldes. J’étais terriblement enthousiaste et je voulais tout voir et tout savoir. Mon niveau d’italien était alors débutant et je me suis rapidement dit : “Mais comment faire pour parler avec facilité?”

La période d’enthousiasme “soldes chez IKEA” a rapidement disparu malheureusement et la routine de ma vie est revenue au grand galop. En discutant avec d’autres apprenants en langues, j’ai découvert que nous passons tous par ces premières étapes.

J’ai donc décidé de créer une habitude quotidienne pour m’aider à améliorer mon niveau d’italien petit pas par petit pas. Si toi aussi tu as l’envie immense de parler italien mais que tu ne sais comment faire avec ton emploi du temps au bord du burn-out, reste avec moi. Je vais te donner 5 clefs qui marchent vraiment.

À toi les voyages en Italie avec la classe de parler italien de façon fluide.

voyager en italie

Petit pas n°1: écouter de l’italien

Au début de notre histoire avec l’italien, il y a les “euhhhh comment ça se dit ça?” et les éternelles recherches sur google traduction au mot à mot. Comme tout début, un niveau d’italien démarre à zéro. Pour pouvoir l’améliorer, il faut enrichir notre piscine de mots italiens mais pas que.

Au niveau débutant, j’avais tendance à me focaliser sur traduire au mot à mot car c’était ce que je trouvais le plus facile à faire pour m’exprimer. J’étais focalisée sur l’expression plutôt que sur l’écoute. Comme cela ne fonctionnait pas vraiment, je me suis demandée : “Comment un bébé apprend-il sa langue maternelle?”

En revenant à ce stade de notre vie, j’ai décidé de tester la méthode naturelle que l’on applique pour apprendre notre 1e langue. Pourquoi vouloir changer de méthode quand une marche pour tous les êtres humains sur la planète?

J’ai ainsi commencé par écouter de l’italien tous les jours pendant au minimum 30 minutes. Attention à l’italien que tu écoutes. Bébé tu écoutais tes parents, des natifs de leur langue. C’est bien ce type de contenu qu’il faut choisir : de l’audio italien fait par des natifs. Seul ce type d’audio t’aidera à booster ton niveau d’italien.

Au départ, tu peux choisir un audio français et italien. Pour ma part, c’est ce que j’ai aussi fait. Malgré tout, les progrès arrivant rapidement, je me suis tournée vers des audios exclusivement en italien. De plus, pour apprendre véritablement une seule écoute de l’audio ne suffit pas. Ohhh non!!! Il faut écouter de très nombreuses fois le même audio. Perso, j’en écoute certains que je connais quasi par coeur. Et c’est là que tout se joue.

PETIT TRUC: Tu penses que tu n’auras pas le temps de passer 30 minutes tous les jours à écouter un audio italien? Connais-tu le concept de temps mort?

Un temps mort est un moment durant lequel ton corps est occupé mais ton esprit est libre. En voici quelques exemples :

  • Faire les courses
  • Le ménage
  • Les transports en commun
  • Les repas
  • La douche

Tout est question d’organisation et de choix. Je te promets que si tu le décides, ces 30 minutes seront faciles à trouver pour booster ton niveau d’italien par l’audio.

écouter de l'italien

Petit pas n°2: ton niveau d’italien c’est comme une plante verte

À passer du temps avec de l’italien audio tous les jours, je me suis dit au bout de quelques jours: “Bon je suis prête pour parler, lire et écrire en italien…” Allez gooooooooo….

Fière comme un paon, j’ai attrapé mon smartphone et suis allée sur YouTube. Mon objectif : laisser un commentaire uniquement en italien. J’avais alors confiance en mon niveau d’italien et me disait : “Je suis prête.” Cinq minutes plus tard :  Les yeux à ma fenêtre, j’ai bien dû accepter la dure réalité. Je ne pouvais pas écrire tout le commentaire en italien.

J’étais déçue… mais pas découragée. J’ai alors découvert un autre principe essentiel dans l’apprentissage : la bienveillance pour soi-même. Acquérir une nouvelle compétence nous apprend à être à notre écoute. Trop pressé bien souvent, ce qui nous intéresse c’est le résultat: parler italien comme un natif.

La clef est de voir le chemin d’apprentissage comme une plante verte. Au début, il y a la graine que l’on plante dans le sol. Pour quelle germe et se développe en une plante à fleurs, elle a besoin de soins quotidiens. Sans cela, la graine restera à jamais graine. Pourquoi ne pas voir l’apprentissage de l’italien ainsi ? En faisant les mêmes gestes tous les jours avec bienveillance et confiance en notre chemin d’apprentissage, notre niveau d’italien grandira.

Le petit pas n°2 est donc de se promettre d’être bienveillant envers soi dans son apprentissage mais consistant pour faire évoluer notre niveau d’italien comme une plante verte. Pour m’y aider, je me répète ceci : “Je sais que je réussirai un jour à parler italien facilement. Je suis patiente dans mon chemin d’apprentissage et apprécie chaque étape avec un sourire.

être bienveillant

 

Petit pas n°3: En tête à tête avec moi-même…

Au bout de plusieurs semaines d’écoute, je me sentais plus en confiance avec la richesse de mon italien. Le problème est que je n’avais personne avec qui parler. Je me suis donc décidé à parler avec moi-même en italien.

L’astuce est de choisir un sujet sur lequel parler. Par exemple :

  • Quelle est ta couleur préférée?
  • Parle-moi de ta famille.
  • Où es-tu parti lors de tes dernières vacances?

Choisir un sujet est très important car cela permet de rester concentrer. Si d’aventures un mot manque, l’on peut soit en choisir un autre ou bien aller sur notre cher smartphone pour le trouver via internet.

Cette conversation avec soi-même permet de poser les bases en nous habituant à nous entendre dans la langue que l’on apprend sans avoir peur du regard d’autrui. Ne soit pas surpris si tu trouves que ta voix est différente d’une langue à l’autre c’est tout à fait normal.

Quelques minutes par jour suffisent pour enclencher l’habitude. Plus ton niveau d’italien progressera et plus tu feras de longs discours. Petit pas par petit pas…

les petits pas

Petit pas n°4: Un petit mot par jour

Ton niveau d’italien progresse et les mots te viennent plus facilement?

Parfait! Après quelques semaines passées avec les trois premiers petits pas, il est temps d’ajouter le petit pas n°4 : écrire en italien. Rassure-toi, inutile d’être Dante pour cela.

Lorsque tu te sens prêt/prête et en plus en confiance avec ton italien, l’étape suivante est donc écrire. Je ne peux te dire quand tu dois commencer cela car chacun est différent. Pour moi, cela m’a demandé 4 ou 5 semaines. Soit à ton écoute car seul ton chemin d’apprentissage compte.

Une fois que tu as décidé de passer à cette étape, va sur la chaine YouTube de contenu en italien de ton choix et écris un commentaire en italien. Tu peux également surfer sur le net et laisser un commentaire sur un article de blog que tu as trouvé intéressant. Le but est d’écrire en italien.

Au début, les phrases seront très simples. Cela n’a pas grande importance si c’est également le cas pour toi. Le tout est de commencer à écrire et de continuer. Si tu es inquiet de faire des fautes, rassure-toi : elles font partie de l’apprentissage. Et puis entre nous: peu de personnes écrivent parfaitement dans leur langue maternelle, pas vrai?

écrire en italien

Petit pas n°5: lire pour booster ton niveau d’italien

Le dernier petit pas est la lecture de contenu italien fait par des natifs. Il est très important de ne choisir QUE ce type de contenu car c’est l’italien de la vie de tous les jours qui y est utilisé. Or apprendre de l’italien authentique est primordial pour que tu sois compris par les natifs, pas vrai?

Lire te permettra d’affuter ton niveau d’italien en complétant tes compétences et améliorera tes capacités d’écriture. Le truc malin à faire est de choisir un article en italien, de le lire puis de le commenter en italien. Ainsi tu auras fait le petit pas n°4 et 5 en même temps.

Perso, je suis un vrai petit rat de bibliothèque. J’ai toujours aimé lire. Si ce n’est pas ton cas, rien ne te force à choisir un long article à lire. Pourquoi pas t’orienter alors sur tweeter ou instagram? De très nombreux influenceurs italiens postent et écrivent en italien. Une façon de lire et pratiquer ton italien au quotidien de façon fun. D’autres options sont possibles comme lire des livres pour enfant en italien… Laisse ta créativité s’exprimer.

Si tu es plutôt porté sur l’actualité, pourquoi ne pas découvrir le journal Rai news? Ou la Repubblica… Google est ton ami et t’aidera à trouver le contenu italien parfait pour toi.

lecture pour enfant en italien

EN CLAIR:

Voici les 5 petits pas à faire tous les jours :

  • Écouter du contenu audio fait par des natifs italiens : minimum 30 minutes
  • Être bienveillant avec soi et apprécier son chemin d’apprentissage
  • Parler avec soi-même sur un sujet choisi
  • Écrire un commentaire en italien
  • Lire un texte en italien

Qu’en penses-tu? Quelle est ton expérience dans l’apprentissage de l’italien? Quelles sont les habitudes que tu as déjà mises en place et qui ont fait leurs preuves? Dis-nous tout en commentaire.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire