Toute la vérité sur la befana : la gentille sorcière du folklore italien

Toute la vérité sur la befana : la gentille sorcière du folklore italien

Tu t’intéresses à la culture de ce merveilleux pays qu’est l’Italie. FANTASTICO! Je te propose donc de découvrir dans cet article la befana. Tu comprendras qui est cette figure emblématique et incontournable du folklore italien et découvriras qu’encore aujourd’hui les Italiens y sont très attachés.

la befana
la befana… c’est mouahhhhhaaahhhh

La befana… la befa-quoi?

D’après la croyance populaire italienne, elle est une gentille sorcière qui passe dans toutes les maisons où vivent des enfants la nuit précédant l’épiphanie. (la nuit du 5 janvier de chaque année)

Comme le père Noël ou Saint-Nicolas, la sorcière vient récompenser les enfants sages en leur apportant des bonbons, chocolats, caramels, fruits secs ou des petits cadeaux. Elle les place dans les chaussettes que les enfants ont accroché à la fenêtre ou proche de la cheminée.

Mais pour les enfants turbulents alors ? Elle sait comment leur montrer qu’ils n’ont pas été gentils. Elle remplace les douceurs sucrées par des morceaux de charbon ou dans les régions plus pauvres d’Italie par des bâtons de bois. Aujourd’hui, c’est plutôt du sucre noir alimentaire ou des morceaux de réglisse qui sont utilisés à la place.

La befana est souvent décrite comme une sorcière âgée chevauchant un balai. À l’inverse de nombreux autres sorciers, elle est plutôt souriante. Elle emporte toujours avec elle une bourse et un sac plein de bonbons, de cadeaux mais aussi de charbon. Elle porte généralement un châle noir couvert de suie car elle entre dans les maisons par la cheminée.

Connue pour être une excellente maîtresse de maison, les gens croient qu’elle balaye toujours le sol avant de partir. D’autres pensent que le fait de balayer le sol signifie “supprimer” les problèmes et tracas rencontrés dans l’année.

Comme pour le père Noël dans certains pays, les petits enfants laissent à l’intention de la befana une collation pour la remercier de son passage. Généralement, les petits Italiens prévoient des gâteaux et un verre de vin.

 

la befana en vadrouille

Origines et tradition de la befana

L’origine de cette légende remonte bien avant celle du père Noël qui lui n’apparaît “qu’en” 1821. C’est en effet en 1549 que le nom de la befana apparaît pour la première fois dans un poème de Agnolo Firenzuola.

La befana est liée à l’épiphanie dont le jour est important dans la religion catholique. Comme tu le sais sans doute, l’épiphanie est fêtée au 12ème jour après Noël. Ce jour célèbre l’arrivée des rois mages chargés de cadeaux à la grange où se trouve l’Enfant Jésus.

La légende raconte que les 3 rois mages approchèrent la befana le soir de la naissance de Jésus Christ. Ils lui demandèrent où l’Enfant Jésus se trouvait-il. Les rois mages avaient en effet repéré l’étoile de Bethléem dans le ciel mais avaient besoin de plus de guidance. Comme la gentille sorcière ne savait pas où se trouvait l’Enfant Jésus, elle offrit aux rois mages le gîte pour la nuit. Le lendemain, elle refusa de suivre les rois mages étant occupés par d’autres affaires. La légende raconte que rapidement après le départ des rois mages la sorcière regretta sa décision. Elle décida donc de charger son balai de cadeaux pour les offrir à l’Enfant Jésus. Elle se mit en route mais ne trouva jamais l’endroit où il était. Déçue mais souhaitant malgré tout faire des heureux, elle décida d’offrir aux enfants les cadeaux qu’elle avait emportés avec elle.

C’est ainsi que chaque année l’histoire se répète.Traditionnellement, les Italiens apprécient cette l’épiphanie pour se retrouver en famille et aller à l’église.

Petit truc culturel supplémentaire : Les vacances de Noël en Italie durent jusqu’à l’épiphanie et la célébration de la befana.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

La gentille sorcière est toujours célébrée aujourd’hui et ceci à travers toute l’Italie. Véritable icône populaire, la gentille sorcière est même liée au Vatican dans certaines régions de l’Italie comme l’Ombrie, le Latium ou les Marches. Ce sont dans ces régions que l’épiphanie a le plus d’importance et est célébrée en grande pompe.

Tous les ans, les Italiens se rassemblent pour fêter les vacances de Noël. Ce sont entre 30 000 et 50 000 personnes qui participent aux festivités auxquelles se joignent des centaines de personnes déguisées en befana perchées sur leur manche à balai.

Traditionnellement, les enfants trouveront toujours un petit morceau de “charbon” dans leur chaussette. Et oui étant des enfants, il est difficile d’imaginer qu’un an soit passé sans la moindre bêtise. N’est-ce pas?

De nos jours en Italie, 3 endroits sont associés à la célébration de la befana :

  • La Piazza Navona au coeur de Rome. C’est là que tous les ans se tient entre Noël et l’épiphanie un marché très populaire. Il existe une légende qui raconte qu’à minuit le 6 janvier, la befana se montre à l’une des fenêtres donnant sur la piazza Navona. Les curieux peuvent tenter de la voir mais attention elle est particulièrement timide.
  • Au Fornovo di Taro de Parme en Sicile où le rassemblement “Raduno Nazionale delle Befane e dei Befani” est fait tous les ans du 5 au 6 janvier.
  • Dans la ville d’Urbania dans la région des Marches où le festival national de la befana est tenu chaque année entre le 2 et le 6 janvier. Une maison de la befana est créée et une boîte aux lettres réservée aux lettres pour la gentille sorcière est organisée pour l’occasion.

Bien sûr, la befana ne se fête pas uniquement en Italie. Comme tu le sais sans doute, de très nombreuses communautés d’Italiens expatriés qui vivent un peu partout sur la planète. Du Brésil à l’Argentine en passant par l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France ou l’Australie, les Italiens sont partout.

Par exemple, à Toronto au Canada une chorale de Befana se forme chaque année en décembre pour chanter dans le défilé du Festival des lumières du marché de Kensington. Des femmes, des hommes et des enfants vêtus du costume et du nez de La Befana chantent des chansons d’amour favoriser le retour des beaux jours. Les sorcières chantantes se rassemblent dans la rue pour donner des bonbons aux enfants, pour rire, chanter et crier sur de la musique d’accordéon. Parfois, les Befanas dansent avec les participants lors du défilé. Il arrive même que les sorcières déguisées dépoussièrent les personnes qui le souhaitent lorsque les participants au défilé passent devant eux.

la befana chaussette

La befana en chanson et en douceurs

Une chanson… une chanson !!

Pour compléter les célébrations, les Italiens ont inventé une chanson spéciale que les enfants ont plaisir à chanter chaque année.

Je t’ajoute une petite vidéo de cette chanson que tu pourras chanter avec tes enfants si tu le souhaites.

En voici les paroles italiennes traduites :

Italiano

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Tutta notte sola, sola, sulla scopa vola, vola… Tutta notte sola, sola, sulla scopa vola, vola…

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Quando dormirai nel letto lei ti volerà sul tetto… Quando dormirai nel letto lei ti volerà sul tetto…

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Se tu appendi il tuo calzino lei ci mette un regalino… Se tu appendi il tuo calzino lei ci mette un regalino…

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Ai bambini molto buoni porterà dolcetti e doni… Ai bambini molto buoni porterà dolcetti e doni…

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Se non ti comporti bene lei ti porterà carbone… Se non ti comporti bene lei ti porterà carbone…

La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Che magnifica magia… Notte dell’Epifania. La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana! La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte, il vestito alla romana, viva, viva la Befana!

Français :

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana !

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana !

Toute la nuit, toute seule, sur son balai, elle vole, vole… Toute la nuit, toute la nuit, sur le balai elle vole, vole…

L’Epiphanie arrive la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, vive l’Epiphanie !

Quand vous dormez dans votre lit, elle vous fait voler sur le toit… Quand vous dormez dans votre lit, elle vous fait voler sur le toit…

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana !

Si tu accroches ta chaussette, elle y mettra un cadeau… Si tu accroches ta chaussette, elle te fera un petit cadeau

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, vive la Befana !

Elle apportera des bonbons et des cadeaux aux meilleurs enfants… Aux très bons enfants, elle apportera des bonbons et des cadeaux…

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana !

Si vous ne vous comportez pas bien, elle vous apportera du charbon… Si vous ne vous comportez pas bien, elle vous apportera du charbon…

La Befana vient la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana !

Quelle merveilleuse magie La nuit de l’Epiphanie L’Epiphanie arrive le soir avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, viva, viva la Befana ! L’Epiphanie arrive la nuit avec ses chaussures toutes cassées, sa robe à la romaine, vive l’Epiphanie !

Des gâteaux… en veux-tu en voilà

Traditionnellement, les fêtes de Noël sont fêtées avec profusion de nourriture par les Italiens. Pour fêter l’arrivée de la sorcière au grand coeur, de nombreux gâteaux sont confectionnés.

Par exemple :

•    Foccacia de la Befana : C’est une sorte de brioche. Les parents y insèrent une pièce de monnaie qui doit porter chance à celui ou celle qui la trouve. Pour découvrir la recette clique ici.
•    Fugassa d’la Befana : C’est une brioche fougasse aux fruits confits traditionniel de la région du Piémont. Dans cette brioche, l’on insère deux fèves: une blanche et une noire. Contrairement à la foccacia, celui qui trouve les fèves devra payer le couvert. Pour la recette en italien, c’est ici.
•    Befanini toscani : Ces petits biscuits sont utilisés pour remplir les chaussettes des enfants sages. La recette est là.
•    Pinza de la Befana : Ce gâteau est une sorte de panettone fait de fruits confits. C’est un incontournable en Vénitie. Par ici pour la recette.
•    Charbons de la Befana : Ce sont des bonbons sucrés ressemblant à du charbon. Ils sont distribués aux enfants qui n’ont pas été sages. Pour les confectionner, en voici la recette.

À ces douceurs, l’on peut ajouter les deux gâteaux traditionnels de Noël:

  • Le Panettone
  • Le Pandoro

gâteaux de noël italiens

 

Pour découvrir une autre particularité de la culture italienne : l’aperitivo avec des recettes de cocktails comme le spritz et d’antipasti, clique ici.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    102
    Partages
  • 102
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire